HTML

Histoire de HTML5

Le langage de balisage hypertexte ou communément abrégé « H.T.M.L » est un langage de balisage qui permet de créer des sites. Entre 1989 et 1990, l’informaticien Tim Berners-Lee a inventé le World Wide Web. Il est l’une des trois inventions du World Wide Web, avec le protocole de transfert hypertexte (HTTP) et les adresses Web. La première version comprenait le titre du document, les en-têtes, les sous-titres, la structure du texte en listes ou en texte brut, les hyperliens et les principes de citation. Tim Berners Lee a construit le HTML sur le SGML (Standard Generalized Markup Language), une lingua franca pour le balisage standardisé afin d’attirer les entreprises.

Histoire de HTML

À la fin de 1993, une étape cruciale a marqué la normalisation de ce qui était à l’origine la première version du H.T.M.L, baptisée désormais H.T.M.L+. Toutefois, jusqu’à la fin des années 1990, la définition du H.T.M.L était largement dictée par l’implémentation des différents navigateurs. Une étape significative s’est produite avec l’arrivée du navigateur NCSA Mosaic, qui a introduit deux éléments majeurs : l’ajout d’images dans les pages web et l’introduction de formulaires interactifs.

Le 13 novembre 1993, un nouveau navigateur, Netscape Navigator 0.9, a fait son apparition et a permis une expansion considérable des possibilités, notamment l’ajout d’attributs de texte, des options de centrage, et bien d’autres. Désormais, le H.T.M.L et les navigateurs se sont davantage penchés sur la conception des pages web, élargissant même leurs fonctionnalités, notamment avec l’adoption de CSS. Le protocole définissant le H.T.M.L 2.0 a été finalisé à la fin de 1995, couvrant principalement la période précédant juin 1994, avec peu de mises à jour résultant du navigateur Netscape Navigator 0.9. Ce document a été principalement rédigé par Dan Conelly.

En décembre 1997, le W3C (World Wide Web Consortium), fondé par Tim Berners-Lee en 1994, a publié le H.T.M.L 4.0. La principale innovation était la séparation nette entre la structure et la présentation des documents web, avec une normalisation des éléments de style et des scripts. De nouveaux éléments ont été introduits, tels que les cadres, les transitions et des balises plus rigoureuses. Au début des années 2000, les professionnels de l’informatique se sont tournés vers le X.H.T.M.L, délaissant progressivement le H.T.M.L. Ce n’est qu’en mars 2007 que le W3C a décidé de redynamiser le développement du HTML, sous la direction de Chris Wilson (de Microsoft), aboutissant finalement à la dernière version majeure de ce langage, à savoir le HTML5.

Qu’est-ce que le html 5?

  • HTML5 est connu comme le langage de base de la conception de sites Web.
  • Cela peut être ajouté dans d’autres langues, mais tous les sites contiennent du HTML.
  • Mais ne vous inquiétez pas, HTML5 est un langage très facile à apprendre.
  • Ainsi, avec la moindre persévérance, le monde en ligne vous ouvrira ses bras.

HTML, le langage de balisage hypertexte, est souvent appris de pair avec CSS, la feuille de style en cascade. Cette approche conjointe offre de nombreux avantages dans la création de sites web. Elle permet aux développeurs de visualiser leur site en temps réel, ce qui simplifie grandement la modification, le déplacement, l’ajout et la suppression d’éléments. En combinant HTML5 et CSS, on obtient une répartition claire des tâches : HTML5 se charge du contenu, comme les titres, les paragraphes, les articles et les menus, tandis que CSS gère la conception, incluant les couleurs, l’arrière-plan du site web, les polices et la disposition des éléments.

Un site web construit exclusivement en HTML et CSS est qualifié de « site statique ». Bien que ces sites soient visuellement attrayants et informatifs, ils ne permettent pas d’interagir directement avec les visiteurs. Pour rendre un site web interactif, d’autres langages de programmation, tels que PHP, peuvent être nécessaires. PHP, un langage de script côté serveur, offre des fonctionnalités dynamiques essentielles. Par exemple, il permet l’envoi et le traitement de formulaires, la création de systèmes de gestion de contenu (CMS), et bien d’autres fonctionnalités qui renforcent l’interactivité et l’expérience utilisateur sur les sites web modernes. Cette combinaison harmonieuse de HTML, CSS et d’autres langages de programmation est fondamentale pour créer des sites web complets et fonctionnels.

Structuration des pages web

La structuration des pages web est une composante fondamentale du développement web moderne. Elle permet d’organiser le contenu d’une manière qui le rend facilement compréhensible pour les navigateurs, les moteurs de recherche et, surtout, les utilisateurs. Voici six aspects clés de la structuration des pages web :

  1. Balises HTML : La structure de base d’une page web est créée en utilisant des balises HTML. Les balises telles que <header>, <nav>, <main>, <section>, <article>, <footer>, etc., sont utilisées pour définir les différentes parties de la page, apportant ainsi de la sémantique et de la clarté au contenu.
  2. Arborescence : Les pages web sont organisées de manière hiérarchique, avec un élément racine (généralement <html>) qui contient des éléments imbriqués. Cela crée une structure arborescente qui reflète l’organisation du contenu.
  3. CSS : Les feuilles de style en cascade (CSS) sont utilisées pour contrôler la présentation de la page. Elles permettent de définir la mise en page, les couleurs, les polices, etc. Une structuration soignée du HTML facilite grandement la gestion et la maintenance du CSS.
  4. Accessibilité : Une structuration appropriée favorise l’accessibilité web. En utilisant des balises sémantiques, les concepteurs web peuvent aider les utilisateurs ayant des besoins spéciaux à naviguer plus facilement sur le site, notamment les lecteurs d’écran.
  5. SEO : Les moteurs de recherche accordent de l’importance à la structure des pages web. En utilisant des balises sémantiques et en organisant judicieusement le contenu, vous améliorez la visibilité de votre site web dans les résultats de recherche.
  6. Réactivité : Une structuration bien pensée est cruciale pour la conception web réactive. En utilisant des éléments comme <div> et les médias queries en CSS, vous pouvez créer des mises en page qui s’adaptent à différentes tailles d’écran, améliorant ainsi l’expérience utilisateur sur les appareils mobiles et de bureau.

La structuration des pages web est la pierre angulaire du développement web moderne. Elle améliore l’accessibilité, le référencement, la maintenance et l’expérience utilisateur. En adoptant une approche structurée, les concepteurs web peuvent créer des sites web plus efficaces et plus performants.

Conclusion

HTML, ou HyperText Markup Language, est le langage de balisage essentiel pour la création de pages web. Il permet de structurer le contenu d’une page en utilisant des balises et des éléments sémantiques pour définir les différentes parties du document, comme les titres, les paragraphes, les liens, les images, etc. HTML est la base du web moderne, fournissant une structure claire et organisée pour les navigateurs web. En combinaison avec les feuilles de style en cascade (CSS) pour la présentation et JavaScript pour l’interactivité, HTML forme la trinité de base du développement web. Grâce à sa sémantique, il contribue également à l’accessibilité et à l’optimisation pour les moteurs de recherche, faisant de HTML un langage essentiel pour la création de sites web fonctionnels et conviviaux.

A lire également

2 Commentaires

  1. I am currently writing a paper and a bug appeared in the paper. I found what I wanted from your article. Thank you very much. Your article gave me a lot of inspiration. But hope you can explain your point in more detail because I have some questions, thank you. 20bet

Laisser un commentaire